Répondons à l'appel de l'Association Belgo-Palestinienne (ABP) et de Présence et Action Culturelle (PAC) pour demander la libération de Mohammad Abu Sakha, professeur de 23 ans et artiste de l'Ecole de Cirque Palestinien.

Si, comme moi, vous êtes sensibles à la situation du peuple palestinien, réagissez au sort que connaît actuellement Mohammad Abu Sakha, arrêté par des soldats israéliens au checkpoint militaire Zaatara, le 14 décembre dernier, alors qu’il se rendait de sa maison à Jenin vers Ramallah afin d’assister à un concert avec ses amis.

Il a ensuite comparu, le mardi 22 décembre, devant le tribunal militaire à Salem où il s’est vu infliger une peine de détention administrative. Aucune accusation précise ne lui a été communiquée. Il faut savoir qu’en Israël, le dispositif « détention administrative » dure au minimum trois mois et peut sans cesse être renouvelé, sans qu’aucune accusation ne soit émise. Des centaines de jeunes Palestiniens ont été arrêtés de la sorte depuis le mois d’octobre 2015. 

Depuis de nombreuses années, Présence et Action Culturelles soutient le développement et la pérennisation de cette école de cirque en Palestine. Cette dernière a pu voir le jour en grande partie grâce au soutien et à une intense et précieuse collaboration avec la Belgique, travaillant encore aujourd’hui en étroite collaboration avec des organisations belges ainsi qu’avec le gouvernement. L’École en tant que telle a pu notamment être bâtie grâce à un soutien du gouvernement belge et de son Ministère de la Coopération au développement, de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Wallonie-Bruxelles Internationalainsi que de la population belge et des amis qui ont pu rassembler collectivement des financements dont un pour sa construction.

De son côté, Présence et Action Culturelles a lancé en 2008 une vaste campagne (Asseoir l’Espoir) afin de soutenir l’École de Cirque. Cette campagne s’est développée avec l’édition d’un livre ainsi que la réalisation d’un film documentaire en deux parties (réalisé par Notélé), sans oublier une exposition de photos, troistournées de l’École de Cirque en Belgique et une collecte de dons qui a permis de réunir pas moins de 60.000 euros avec des centaines de partenaires, des milliers de personnes associés à l’opération « Asseoir l’espoir ».

Obtenons la libération immédiate de Mohammad Abu Sakha ou, à tout le moins, tentons de recueillir un réel éclaircissement quant aux raisons de sa détention, ainsi quetoutes les garanties quant au fait qu’il pourra bénéficier d’un procès équitable et qu’il ne subisse aucune maltraitance ni physique ni psychologique. Faire du bruit est aujourd’hui crucial.

Signez et partagez autour de vous la pétition suivante : https://goo.gl/bvnIjS 

 

Partagez les vidéos suivantes : https://youtu.be/yiIyWKTFP2E - https://youtu.be/adE_axYSLWc - https://youtu.be/hhsEVcc5UfY

http://www.association-belgo-palestinienne.be/

http://www.pac-g.be/

Comment